peurs qui t'empecheront d'aller au bout de ta reconversion

5 peurs qui t’empêcheront d’aller au bout de ta reconversion

Je ne le répèterai jamais assez…
La peur est mauvaise conseillère.

Et si tu as envie de tout plaquer pour changer de voie,
Tes peurs vont essayer à tout prix de t’en empêcher

On a tous des peurs. La peur est une réaction naturelle du cerveau face à un danger.
Certes… pour nos ancêtres c’était pratique, ça leur permettait de survivre « in the wild » 😄

Mais aujourd’hui ce que l’on perçoit comme un danger l’est en fait très rarement.
Malheureusement, la peur elle, est toujours là 😒

Pour t’aider à dépasser les tiennes…
Je vais te parler de 5 peurs qui reviennent souvent chez les personnes en reconversion,
Et auxquelles tu es probablement confronté.e toi aussi.

Alors pas de panique !
On va voir ensemble comment les surmonter pour aller au bout de ta reconversion 🤗

Cadeau

Télécharge ton cadeau de bienvenue !

1. La peur de l’entourage

Le  jour où j’ai annoncé à mes parents que je lâchais mon CDI
Pour faire du Wwoofing pendant une durée indéterminée…

J’ai eu peur 😬

On a tous peur de ce que pensent nos proches.

Et pour moi, il y a deux raisons principales à cela :

Raison 1 : Le besoin d’appartenir à un groupe

Mouton noir

On a tous besoin d’avoir le sentiment d’appartenir à une communauté.
On fait tous partie de plusieurs groupes à la fois (familles, amis, collègues, club d’échecs 😋 …)

Mais quand tu décides de changer de voie
Tu prends le risque d’être différent.e.
Et de ne plus coller à la description de certains de ces groupes.

Tes proches peuvent alors avoir tout un tas de réactions déplaisantes,

Incompréhension, scepticisme, angoisse…
C’est encore plus marqué si tu ne sais pas encore où tu vas exactement.

Par peur de ce que vont penser tes amis, ta famille…
Tu peux te retrouver complètement bloqué et ne plus pouvoir avancer dans ta reconversion 😱

Mes conseils :

👉 Dis-toi que si t’es proches réagissent comme ça, c’est parce qu’ils s’inquiètent pour toi. C’est leur manière (maladroite) de te montrer qu’ils t’aiment 🥰

👉 Essaye de ne pas laisser leurs remarques t’affecter. Parce qu’au final, le seul avis qui compte c’est le tiens !

Je sais je sais, c’est facile à dire 😋

Raison 2 : L’envie d’être bien vu par les autres, d’avoir une bonne réputation

Le statut social reste très important dans notre société.
Il contribue à notre sensation de sécurité.

Et ça peut poser problème… si par exemple tu envisages d’aller vers un métier qui est « moins reconnu » que ton travail actuel.
En particulier si le diplôme requis est d’un niveau inférieur.

Tu peux avoir peur que ta reconversion soit considérée comme une « régression »
Et que ça affecte ta réputation, ton image, et donc tes rapports avec ton entourage.

Ce mécanisme peut être conscient,
Ou bien complètement inconscient…

Pour dépasser cette peur :

👉 Dis-toi qu’aucun métier n’est mieux ou moins bien qu’un autre. Ce qui est important c’est qu’il te plaise à toi. Encore une fois, ton avis est le seul qui compte vraiment 😉

👉 Si cette peur est celle qui te paralyse le plus, demande-toi pourquoi tu lui donnes autant d’importance ? Si tu penses avoir trouvé un métier dans lequel tu pourrais t’épanouir, est-ce que ça ne vaut pas le coup d’essayer ?!

2. La peur de l’information (trop d’informations)

Si tu as envie de te reconvertir,
Tu as probablement déjà commencé à faire des recherches sur internet.
(C’est surement comme ça que tu es arrivé là d’ailleurs 😄)

Alors tu as dû te rendre compte…
Qu’il y a BEAUCOUP d’informations sur la reconversion.
Et BEUCOUP de métiers différents… (et de formations aussi…)

Découvrir autant de possibilités ça peut faire très peur

Je me souviens qu’au début de ma reconversion,
Je me sentais complètement noyée dans cette gigantesque masse d’informations !

Travail

Ça faisait beaucoup trop à digérer.

Et ça me stressait parce que je ne voyais absolument pas par où commencer...

En plus, j’avais peur de passer à côté de quelque chose si je n’étudiais pas toutes les possibilités, tous les métiers existants !

Et ça, ça m’a complètement bloqué 😬

Si tu es dans la même situation, pas de panique :

👉 C’est tout-à-fait normal de te sentir perdu.e ! Tu vas apprendre petit à petit à trier toutes ces informations et à laisser de côté ce qui n’est pas utile 🙂

👉 Tu n’as pas besoin de tout savoir sur tout pour faire les bons choix ! Je t’assure 😉

👉 C’est super difficile de naviguer seul.e dans des eaux inconnues. Tu as ouvert le champ des possibles mais tu ne sais pas par où commencer  ? Renseigne-toi sur les accompagnements qui existent et qui pourraient correspondre à tes besoins 😃

3. La peur d'échouer dans sa reconversion

Tu as peur de ne pas réussir à trouver ce qui te fait vibrer ?
Peur de ne pas être à la hauteur pour y arriver ?

Ça t’arrive de ne pas aller au bout de tes objectifs par peur d’échouer ?

Ça y est, on arrive dans le dur 😉

Elle dépend de notre culture

La peur de l’échec dépend beaucoup de la société dans laquelle on vit…

Soyons honnêtes, en France, échouer c’est la honte totale 😖

Alors que chez les anglo-saxons par exemple (oui encore eux ^^),
Il est commun d’assumer ses échecs autant que ses réussites.

Après tout, c’est bien ce bon vieux Winston Churchill qui a dit :

« Le succès consiste à aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme » 😎

Peur de l'échec

Les mécanismes psychologiques de l'échec

Dans son podcast Change ma vie, Clotilde Dusoulier identifie 3 mécanismes liés à la peur de l’échec :

👉 La peur de l’échec est auto-réalisatrice : la peur d’échouer te paralyse ou te fait reculer –> ce qui te fait échouer pour de vrai (pas cool… 😥)

👉 Si tu as peur d’échouer, c’est parce que tu as peur de ressentir des émotions négatives comme de la déception, du découragement, de la honte…

Mais quand tu décides de ne pas aller vers ton objectif (parce que tu as peur de ne pas y arriver), tu ne te sens probablement pas super bien non plus… je me trompe ?

Alors, si tu te sens mal dans les deux cas… autant tenter le coup non ?

👉 Quand on recule par peur de l’échec, c’est aussi pour éviter une possible perte (d’argent, de temps, d’efforts, de réputation…).

Mais pendant ta reconversion, c’est certain que tu vas apprendre (et donc gagner) plein de choses ! Et ça c’est précieux car c’est ce qui te permet de trouver un métier qui te plait vraiment 😊.

Alors entre la possibilité de subir une perte et la certitude d’apprendre plein de choses et de grandir –> personnellement, je sais ce que je choisis 😉

👉  Si la peur de l’échec te fait perdre tous tes moyens…
Voici un exercice simple qui peut t’aider :

Projette-toi dans le scénario catastrophe, celui où tout va mal.

Et demande-toi en quoi c’est un problème pour toi. Qu’est-ce que tu ressens quand tu te projettes dans cette situation ?

Puis : quelles ressources pourrais-tu actionner ? Quelles solutions pourrais-tu trouver si jamais ça devait arriver (pour continuer à aller vers ton objectif) ?

Parfois, formuler clairement sa peur est déjà suffisant pour l’atténuer 🤗

(Note : exercice tiré du podcast Change ma vie de Clotilde Dusoulier)

Et si tu as toujours peur d’échouer, laisse-moi te poser une dernière question :

Es-tu sûr.e à 100% que tu ne vas pas y arriver ? 😉

4. La peur de se tromper de voie

Tu as peur de te lancer dans une voie sans être sûr.e qu’elle te plaira ?
Peur de regretter ton choix ? Peur de ne pas pouvoir revenir en arrière ?

Crois-moi, je sais…
Faire des choix, ça peut faire peur 😱

Vouloir à tout prix être sûr de son choix

Personnellement, j’ai toujours eu beaucoup de mal à prendre des décisions !
Surtout quand l’enjeu était important…

Si c’est si dur de choisir…
C’est souvent parce qu’on a envie de prendre la meilleure décision possible.
Autrement dit, on veut faire le bon choix.

Comme s’il y avait des bonnes et des mauvaises décisions 🙄

Mission cleopatre scrib

Si tu es comme moi…
Alors tu as envie d’avoir toutes les cartes en main avant de te décider 😄

Tu te dis qu’en te renseignant assez, en amassant suffisamment d’informations, la solution te paraîtra claire,
Et tu n’auras aucun risque de faire le mauvais choix.

Du coup tu as tendance à te renseigner un max sur le sujet…
Tout en repoussant la décision à plus tard.

Sauf que ça ne marche pas comme ça 😕

Tu ne peux pas savoir si un métier te plaira avant de le tester.
Et si tu restes dans ta tête… si tu ne fais que te renseigner sans tester…

Le risque c’est de rester bloqué.e, sans pouvoir avancer dans ton projet !

👉 Alors si comme moi tu as du mal à prendre des décisions
Voici un tips pour t’aider à prendre du recul
:

Choisis une situation dans laquelle tu as du mal à faire un choix entre 2 possibilités.
Et imagine que ton bonheur/succès est assuré dans les 2 cas.
Autrement dit, les 2 choix sont des bons choix et t’apporteront du plaisir et de l’épanouissement.

Dans ce cas, qu’est-ce que tu choisirais et pourquoi ?

Regretter ses choix

Avoir du mal à prendre des décisions c’est une chose…

Mais la pire chose que tu puisses faire…
C’est de regretter tes choix une fois la décision prise.
De passer ta vie à dérouler l’autre scénario en te demandant « et si ? »

En faisant ça, tu ne profiteras d’aucun scénario et quoi que tu fasses, tu auras des regrets…

Alors plutôt que de rester bloqué.e aux carrefours de tes choix
Plutôt que de passer ta vie à regarder en arrière…

👉 Essaye d’adopter un autre état d’esprit.

Dis-toi qu’il n’y a ni bonne ni mauvaise décision.
Tout dépend de la manière dont tu vas choisir de vivre cette expérience !

Encore une fois, c’est facile à dire, je sais 😋
Mais si tu t’efforces à adopter cet état d’esprit, tu finiras par y arriver instinctivement !
Si si je te promets 😉

5. La peur de l’insécurité financière

La tune, le flouze, le pèze, la maille…
L’argent c’est le nerf de la guerre n’est-ce pas ? 💰

Insécurité financière

A un moment ou un autre, tout le monde passe par la peur de l’insécurité financière
En particulier dans un projet de reconversion.

Elle peut se décliner de différentes manières :

  • La peur d’arriver à la fin de son chômage avant d’avoir fini sa reconversion
  • La peur d’être moins rémunéré que dans son métier précédent
  • La peur de ne pas trouver d’emploi dans le secteur souhaité
  • La peur de ne pas réussir à se dégager un revenu suffisant (en tant qu’entrepreneur)

Bref, la peur de ne plus pouvoir payer son loyer et ses factures à la fin du mois.

Qu'est-ce qu'on peut y faire ?

Comme pour les autres peurs, je n’ai pas de remède miracle à te donner…

Mais j’ai quand même 2 propositions :

👉 Comme dans l’exercice sur la peur de l’échec, projette-toi dans le scénario catastrophe que tu redoutes tant.

Note les étapes par lesquelles tu es (hypothétiquement) passé.e avant d’en arriver là.

Et pour chaque étape, trouve 1 à 3 actions que tu pourrais mettre en place pour éviter d’arriver à l’étape suivante.

Tu verras qu’en fin de compte, il y a très peu de chances que le scenario se réalise 😉

👉 Tu peux demander aux professionnels du secteur si c’est un métier qui recrute… Mener ton enquête quoi 🔎

👉 Pour te rassurer, tu peux aussi comparer tes dépenses actuelles avec les revenus pratiqués dans les métiers qui t’intéressent, pour voir si ça pourrait coller.

Attention tout de même...

J’ai envie d’ajouter une dernière chose…
La sécurité financière est un besoin important, on est d’accord.

Mais ça ne doit en aucun cas être le point de départ de ta réflexion !
Pour moi, c’est un aspect qui intervient plus tard…

Sinon, tu risques de laisser tes peur guider tes choix 😨
Ce qui n’est pas bon du tout !

Car on le sait, la peur est mauvaise conseillère 😉

La grosse peur qui peut vraiment t'empêcher d'aller au bout de ta reconversion...

Finalement, si je devais résumer,
Je dirais que toutes ces peurs viennent d’une seule et même source.
Tout nous ramène à… (roulement de tambours)…

La peur du changement 😱
(Appelée aussi la peur de l’inconnu)

D’après Ester Ramos dans son livre Rater sa voie pour réussir sa vie :

« Il existe de puissants mécanismes encodés dans notre cerveau pour nous empêcher de changer. »

Et c’est en comprenant ces mécanismes qu’on peut arriver à dépasser ses peurs :

« Changer signifie emprunter un chemin inconnu et donc prendre un risque. (…) C’est un cercle vicieux : moins on va changer et plus il sera difficile pour nous de changer. »

Et pour arriver à dépasser ses peurs, tu l’auras compris…
Il faut prendre le risque de faire ces choses qui nous font peur 😬

Et oui, malheureusement il n’y a pas de secret.
Parfois il faut juste se lancer !

Peur de l'inconnu

Stop aux fausses excuses

C’est normal d’avoir des peur.
On en a tous et on en aura toujours… c’est humain.

Le problème, c’est quand tu laisses tes peurs t’empêcher d’avancer.
Ou pire, te faire reculer devant l’objectif que tu veux atteindre !

👉 Quand tu as peur, en général voici ce qui se passe dans ta tête :

Cercle vicieux peurs

(Inspiré du livre Profession Slasheur de Marielle Barbe)

C’est un cercle vicieux sans fin 😵
Mais auquel tu peux mettre un terme… en arrêtant de te créer des excuses !

👉 Ose être enthousiaste à propos de tes envies.
👉 Ose imaginer tout ce qui pourrait t’arriver de bien si tu te lances.
👉 Ne sois plus victime de tes peurs, reprend la main sur ton destin.

C’est tellement plus agréable 🥰

Comment vaincre ses peurs pour aller au bout de sa reconversion ?

Je laisse le mot de la fin à Mélanie du blog WonderWildQueen :

« On règle un problème quand il y a un problème ! »

La peur n’est qu’une projection de nos pensées dans le futur.
Au moment où tu as peur, la chose tant redoutée n’est pas encore arrivée…
Et elle n’arrivera probablement jamais !

Alors utilise ton temps précieux pour agir sur ce que tu peux dans le présent,
Plutôt que de t’inquiéter pour rien 😄

 

👉 Et toi ? Te reconnais-tu dans ces situations ? As-tu d’autres peurs qui te freinent dans ta reconversion ?

 

👇 N’hésite pas à partager tout ça dans la partie « commentaires » en dessous 👇

Je te dis à très bientôt pour un nouvel article !
Estelle

Cadeau

Télécharge ton cadeau de bienvenue !

Peurs reconversion
Cet article t'a plu ?
Partage-le sur Pinterest !

Passe ta souris au dessus de l’image et clique sur le logo Pinterest 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *